Caveat emptor par Guy Wagner

Similitude entre la hausse de janvier dernier et celle de cette année.

Je vous invite à lire l’analyse de Guy Wagner, chief economist à la Banque de Luxembourg.

« La montée des cours boursiers depuis novembre 2011 ne semble d’ailleurs pas due à des achats de conviction ou à un changement dans l’allocation d’actifs des investisseurs institutionnels qui augmenteraient les actions aux dépens des obligations. Elle s’explique plutôt par le rachat de positions vendues à découvert et par la crainte de certains gestionnaires de sous-performer leur indice de référence. Le fait que les actions qui ont le plus monté en 2012 sont celles ayant le plus baissé en 2011 illustre également le caractère spéculatif de la hausse actuelle. »

viaCaveat emptor.

Catégories : trading | Tags: | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :