Lève-toi et marche, la Grèce !

«Cela revient à un sportif qui a la jambe cassée, mais qui doit absolument continuer à jouer. Dans un premier temps, son entraîneur lui dit qu’il se trompe, que sa jambe n’est pas cassée. Ensuite, devant l’évidence, il l’abreuve d’antidouleur mais cela ne marche qu’un temps. Et c’est pourquoi, en désespoir de cause, il se tourne vers le marabout du village : le gouverneur de la banque centrale ! »
Bertrand Veraghaenne, chief economist de Banque Transatlantique Belgium, L’Écho, 8 mars 2012.

Catégories : Divers | Tags: , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :